Forum-Rosalie

Forum consacré aux Citroën Rosalie 8,10,15,7,11
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 BUGATTI: deux hommes extraordinaires.

Aller en bas 
AuteurMessage
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 599
Age : 52
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: BUGATTI: deux hommes extraordinaires.   Ven 16 Mar 2018 - 0:09



Bonjour à vous tous!




Ettore BUGATTI est né à MILAN en 1881 et il a grandi dans une famille d'artistes.
C'est en 1898 qu'il découvre la mécanique avec un tricycle à pétrole à moteur De DION de marque PRINETTI et STUCCHI.
A 17 ans il construit sa première voiture (type 1) puis le type 2 qu'il présente à MILAN en 1901 à l'Exposition Internationale ou il reçoit le premier prix.
L'industriel Alsacien Eugène De DIETRICH l'embauche pour développer des voitures de tourisme (type 3 et type 4).
Déjà une centaine de voitures De DIETRICH/BUGATTI sont fabriquées.
En 1904 avec son ami Emile MATHIS ils quittent De DIETRICH pour fabriquer les MATHIS HERMES licence BUGATTI. (type 6 et 7).
Puis ils se séparent et BUGATTI dessine le type 8 pour la société allemande DEUTZ.
Dés 1909 la première voiture de marque BUGATTI voit le jour: le type 10.
En 1911 il invente une voiture populaire qui sera commercialisée par PEUGEOT: la type 12 ou Bébé PEUGEOT qui sera vendue à 3000 exemplaires et qui va surtout lui permettre de lancer sa propre production de voitures de course à MOLSHEIM avec les types 13, 15 et 17.



C'est au salon de l'auto à PARIS en 1919 qu'il expose les types 13, 22 et 23 pour lancer les ventes.
Dés 1921 le modèle BRESCIA (1368 cm3) est une voiturette de compétition qui va remporter plus de 40 victoires.


En 1922 sort un 8 cylindres le type 30 qui sera perfectionné en 1924 avec le type 35 puis 35 B et enfin 35 C (avec compresseur): 8 cylindres et 2262 cm3 pour 200 km/heure avec compresseur.



Cette voiture remportera plus de 2000 victoires en course. (343 exemplaires construits).
Le type 37 sera une "copie" du type 35 mais seulement avec un moteur à 4 cylindres destiné à la vente.
A cette époque Ettore BUGATTI est au sommet et il emploie plus de 1400 personnes.
Grisé par le succès il décide de construire la plus luxueuse, la plus belle ,la plus grande et forcément la plus chère des voitures: la BUGATTI Royale type 41.





Cette voiture est propulsée par un moteur 8 cylindres de 12 750 cm3.
BUGATTI pensait en vendre 25 mais n'en fabrique que 6....pour 3 ventes.
Suite à ce "fiasco industriel" BUGATTI faillit disparaître...heureusement en 1932 la construction d'un autorail à 88 exemplaires équipés chacun de 4 moteurs de la "BUGATTI ROYALE" vont permettre de sauver l'entreprise.



En 1936 avec le front populaire c'est à nouveau la crise et "le patron" Ettore BUGATTI commence à prendre ses distances avec l'entreprise....au profit de son fils Jean BUGATTI qui est aussi doué que son père mais qui possède une vision plus moderne de la Construction Automobile.






Jean est un dessinateur de génie (le coupé Napoléon c'est lui) et c'est aussi un ingénieur qui impose à la marque les moteurs à double arbres à cames en tête ou encore les freins hydrauliques (même si son père ne veut pas entendre parler des roues avant indépendantes).
Jean a créé le type 57 en 1934 et dés lors il décide de tout miser sur cette voiture.
Le type 57 sera une réussite absolue déclinée en tourisme, sport et course.











Entre 1934 et 1940,  685 exemplaires seront vendus. (victoires aux 24 heures du MANS en 1937 et en 1939).

Le 11 août 1939 c'est le drame: Jean BUGATTI se tue au volant de la type 57 de course en effectuant des essais sur route de nuit....(un cycliste sortait d'un chemin de traverse et il a voulu l'éviter).
Jean BUGATTI avait 30 ans et trois semaines plus tard la guerre éclatait...

Ettore BUGATTI ne se remettra jamais de la mort de son fils et il décèdera d'une pneumonie en 1947 à 66 ans.

Le fils cadet Roland BUGATTI âgé de 25 ans tente de relancer la marque en 1951 avec le type 101 puis le type 102 mais c'est un échec commercial et il fait une dernière tentative avec une voiture de course: le type 251....qui ne sera construit qu'à deux exemplaires en 1955 et 1956.

Ettore et Jean BUGATTI ont construit environ 8000 voitures et il en reste 2000 aujourd'hui (sans compter les "PUR SANG ARGENTINA") .
D'origine Italienne ils avaient fondé une grande marque automobile en Allemagne (avant que l'Alsace ne redevienne Française).....aujourd'hui cette marque appartient à un constructeur Allemand (VOLKSWAGEN) après avoir été détenue par un industriel Italien plus de 10 ans.
Pour toutes ces raisons on ne peut pas affirmer avec certitude que BUGATTI soit une marque Française....par contre c'est sans aucun doute une des plus grandes marques de l'histoire de l'automobile.

Denis


*En 1956 BUGATTI est vendu à HISPANO SUIZA mais pour la fabrication de pièces pour l'aéronautique.

*En 1987 un industriel Italien Romano ARTIOLI achète la marque et construit en Italie la BUGATTI EB 110 équipée d'un 12 cylindres de 3500 cm3 et l'aventure se termine en 1997 avant que VOLKSWAGEN ne rachète le nom "BUGATTI" pour assembler à MOLSHEIM en Alsace les modèles BUGATTI VEYRON dés 2005 puis BUGATTI CHIRON dés 2013.

*Pierre VEYRON a gagné au MANS en 1939 sur BUGATTI et le Monégasque Louis CHIRON a remporté de nombreuses victoires dés 1926 sur BUGATTI.

à suivre....

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 599
Age : 52
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: BUGATTI: deux hommes extraordinaires.   Ven 16 Mar 2018 - 0:38









Roland BUGATTI (en photo avec son père) était beaucoup trop jeune, trop inexpérimenté et surtout trop seul pour arriver à sauver la marque BUGATTI.




La BUGATTI type 101 construite dés 1951 est un joli 8 cylindres de 3257 cm3.



 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
liesaro
Rosaliste jaspineur
avatar

Nombre de messages : 1455
Age : 61
Localisation : Vendée
Date d'inscription : 03/03/2006

MessageSujet: Re: BUGATTI: deux hommes extraordinaires.   Ven 16 Mar 2018 - 9:14

Bonjour

Fabuleuse Marque BUGATTI...Des voitures extraordinaires...

Il a près de 40 ans , lors d'une vente aux enchères prés de chez moi , j'ai vu une Bugatti type 57 recarrossée (il faut que je retrouve les photos, dans mon armoire vendéenne pleine a craquer ), le chauffeur venu en touriste avait fait un démarrage en première sur une ligne droite ...d’enfer ..toutes les GTI de l'époque n'auraient pas pu suivre , avec un bruit , une puissance ...je m'en souviens encore... Depuis ce jour la , je me suis dit : "un jour j'aurai une Bugatti ..." Je ne désespère pas ,mais le temps passe et la Bugatti n'est toujours pas dans le garage...

Petit message a tous:" si vous connaissez une Bugatti type 37 , même dans un fond de grange ..."

Liesaro
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: BUGATTI: deux hommes extraordinaires.   

Revenir en haut Aller en bas
 
BUGATTI: deux hommes extraordinaires.
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Rosalie :: Rosalie-
Sauter vers: