Forum-Rosalie

Forum consacré aux Citroën Rosalie 8,10,15,7,11
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS

Aller en bas 
AuteurMessage
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 663
Age : 52
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Jeu 8 Mar 2018 - 13:24


Bonjour à vous tous!




C'est en 1888 à 27 ans qu'Ernest CHENARD se lance dans le commerce des cycles à ASNIERES.
De deux roues, les cycles CHENARD passent rapidement à trois roues puis à quatre roues.
Le quadricycle CHENARD est rapidement mis en mouvement par un moteur à pétrole.
Les Anglais du BRITISH MOTOR SYNDICATE achètent le brevet et les plans d'un quadricycle CHENARD en 1897, ce qui permet à la maison CHENARD de se développer.
Ernest CHENARD utilise des moteurs DE DION pour ses fabrications et très vite il décide de construire son propre moteur.




De son côté Henri WALCKER est client chez CHENARD cycles et plus tard il terminera ses études avec en poche un diplôme d'Ingénieur des Mines.
Animés par la même passion pour la locomotion moderne Ernest CHENARD et Henri WALCKER s'associent le 19 janvier 1899 pour fabriquer des quadricycles CHENARD qui deviennent rapidement des voiturettes...
...C'est en septembre 1900 que la première voiturette CHENARD est présentée aux mines:type A
Le type B sort en octobre 1901 et rencontre un grand succès.
CHENARD et WALCKER ont besoin de capitaux pour développer l'entreprise et c'est René DONNAY, fondé de pouvoir chez un agent de change qui va les aider.
Le 5 février 1902 le journal l'AUTO-VELO organise un grand concours de 100km entre SURESNES et CORBEIL: "Le critérium de la consommation". C'est une CHENARD et WALCKER qui gagne.
Fort de ce succès, CHENARD et WALCKER étonnent la presse, séduisent le public et inquiètent la concurrence.
En mars 1902 le nouveau modèle type C peut rouler à 38 km/heure.
En mai 1902 se déroule le circuit du Nord avec une épreuve de vitesse remportée par Maurice FARMAN sur PANHARD et une épreuve de consommation remportée par CHENARD et WALCKER.
En 1903 sort le type D....suivi du type E....puis le type G en 1904 qui est un 4 cylindres de 18CV pour 4072 cm3. En 1906 le type M passe à 30 CV pour 5880 cm3.
En 1907, à cause du manque de place, CHENARD et WALCKER quittent ASNIERES pour GENNEVILLIERS, ce qui va leur permettre d'augmenter grandement les capacités de production.
C'est le début des exportations vers LONDRES, VIENNE, BARCELONE, AMSTERDAM ou MOSCOU.
La "mascotte" AIGLE apparaît sur les radiateurs en 1907.
Déjà les premiers taxis CHENARD et WALCKER font leur apparition.
En 1909 est créé le Comptoir Automobile qui est une société de location...de fiacres Automobiles CHENARD et WALCKER et de "voitures de livraison".
L'ingénieur Henri TOUTEE est recruté.
En 1911 la gamme CHENARD et WALCKER est assez vaste avec les type S:20 CV, le type T: 7 CV, le type U: 14CV, puis en 1912 le type UU de 12 CV et le type TT de 10 CV.
A cette époque la Société Parisienne de Carrosserie Automobile devient le carrossier exclusif pour CHENARD et WALCKER.
En juin 1912 Henri WALCKER décède d'une banale opération de l'appendicite...
....C'est René DONNAY qui va lui succéder.
Le premier 6 cylindres type  U6 de 20 CV pour 4504 cm3 sort en décembre 1912.
En 1913 avec 1500 ventes CHENARD et WALCKER est le huitième constructeur Français.
C'est en 1914 que CHENARD et WALCKER acquiert un nouveau terrain de 9000 m2 à GENNEVILLIERS pour se lancer dans la fabrication de Poids Lourds.
Pendant la grande guerre de 1914 Citroën fabrique des obus, RENAULT des chars d'assaut et CHENARD et WALCKER ....des automobiles pour l'armée....mais aussi 1 767 966 obus ainsi que 800 moteurs d'avions pour HISPANO SUIZA.
L'usine de GENNEVILLIERS travaille également en sous traitance pour RENAULT, SALMSON et PEUGEOT.
Maurice CHENARD fils est décédé aux commandes de son avion de combat en 1918.
En 1919 l'activité automobile reprend mais il faudra attendre 1921 pour voir le lancement du nouveau modèle Y de 9CV pour 1496 cm3.
Déjà le nouveau venu André Citroën inquiète ses concurrents car après avoir produit des obus pendant la guerre à des cadences jamais vues, il entreprend une fabrication similaire en construisant des automobiles.
Dans le même temps CHENARD et WALCKER entre dans le capital de la carrosserie KELSCH.
Dés 1920 est crée la Société Anonyme des Trains Routiers CHENARD et WALCKER: FAR.
FAR fait une entrée réussie dans le marché des Poids Lourds détenu en grande partie par BERLIET, ARIES ou PEUGEOT.
FAR fait breveter le premier système d'attelage entre un tracteur et une remorque.
Lucien CHENARD fils, aviateur pendant la guerre, ingénieur diplomé en 1920 rentre au bureau d'études CHENARD et WALCKER fin 1920.
Dés 1921 CHENARD et WALCKER renoue avec la course automobile.
En 1922 nouveau coup dur car Ernest CHENARD père décède à son tour.
A cette date CHENARD et WALCKER est le quatrième constructeur automobile français.
Lucien CHENARD est nommé au poste d'administrateur et il partage la Direction de l'entreprise avec René DONNAY qui est aussi un ami proche de la famille CHENARD.
Tout comme Henri WALCKER en 1912, Ernest CHENARD en 1922 laisse à ses successeurs une entreprise très saine.
C'est en mai 1923 que CHENARD et WALCKER remporte la première édition des 24 Heures du MANS en plaçant deux bolides aux deux premières places.
En 1923 cinq nouveaux modèles 4 cylindres sont commercialisés et en 1924 sort un 8 cylindres de 20CV  pour 3944 cm3, le modèle X qui sera victorieux aux 24H de Belgique en 1925.
C'est encore cinq nouveaux modèles qui sont commercialisés en 1925, puis deux nouveaux modèles en 1926 et encore huit nouveaux modèles en 1927 dont un 6 cylindres de 3000 cm3.
En 1927 le modèle TANK  ou Y8 est un 9 CV de 1496 cm3 et le modèle TORPILLE ou Y7 propose la même mécanique (les deux versions pour la course ou le tourisme).
En juillet 1926 au grand prix de SAN SEBASTIAN en Espagne les MERCEDES de 7 litres de cylindrée équipées d'un compresseur....se font ridiculiser par les CHENARD et WALCKER TANK propulsées par un moteur de..... 1496 cm3.
Après quatre années de victoires y compris dans de nombreuses courses de côte CHENARD et WALCKER se retire de la compétition automobile.
A cette époque les trains FAR (camion + remorque) se développent et l'utilisation d'un gazogène est souvent proposée car les carburants sont très chères.
FAR vend des trains routiers à la compagnie des chemins de fer PLM, à SAY (le sucre), à GERVAIS ou encore aux usines Citroën qui achètent 45 camions et 120 remorques.
Les grandes charges étant l'affaire de FAR, il est grand temps de commercialiser des utilitaires de tourisme pour concurrencer PEUGEOT, CITROEN, RENAULT, UNIC, BERLIET ou encore LA LICORNE l'inventeur de la camionnette "Normande".
On crée donc une gamme d'utilitaires légers 400 kg et 700 kg.
Le 15 janvier 1927 des accords de production sont signés avec DELAHAYE et UNIC.
*DE DION BOUTON vient de déposer le bilan, AMILCAR est en liquidation judiciaire....et CHENARD et WALCKER qui semble intéressé pour reprendre AMILCAR se rétracte.
En 1927 CITROEN produit 75000 voitures, RENAULT 50000 et CHENARD et WALCKER ...3000.
Le 8 juillet 1927 UNIC quitte ses deux associés...
Entre 1927 et 1931 l'armée va passer commande à CHENARD et WALCKER et FAR de nombreux véhicules comme des torpédos, des auto mitrailleuses légères, des tracteurs routiers, des remorques chenillées ou encore des porte chars.
Début 1928 CHENARD et WALCKER et DELAHAYE signent des accords de production avec ARIES, ROSENGART et DONNAY.
En 1928 le nouveau modèle T8 de 6 cylindres 14 CV pour  2470 cm3 est également vendu par DELAHAYE sous l'appellation modèle type 108.
Dés 1929 les carrosseries usine tout acier (comme FORD et CITROEN) sont un objectif prioritaire...mais il faut trouver des financements....
Début 1929 une camionnette commune est fabriquée par CHENARD et WALCKER et DELAHAYE.
Encore en 1929 des contacts pour une alliance entre FIAT et CHENARD et WALCKER ne se concrétisent pas car les "associés" n'y sont pas favorables.
* En 1926 FIAT produisait 60000 dés 70000 voitures vendues en Italie.
En 1930 sort le nouveau modèle T11, un 4 cylindres 12CV de 2178 cm3.
Le 13 juin 1930 l'accord entre DELAHAYE et CHENARD et WALCKER est rompu.
Fin 1930 une CHENARD et WALCKER va parcourir 3181 km en 24 heures sur l'anneau de MONTLHERY (record du monde).
Le 12 septembre 1930 FAR commercialise un train routier propulsé par un 4 cylindres essence PANHARD de 6330 cm3
En 1931, c'est la fin de l'entente avec ARIES, ROSENGART et DONNET....
C'est aussi l'arrivée du nouveau modèle T11E puis du 6 cylindres T8A.
Dans le même temps l'industrie du Poids Lourds se développe et l'arrivée des moteurs DIESEL semble beaucoup plus économique. LATIL est un gros concurrent pour FAR qui vient de renouveler sa gamme.
L'état commence à goudronner les grandes routes, ce qui favorise grandement le développement du transport routier. Aussi, l'arrivée des nouveaux pneus MICHELIN basse pression permet le transport de charges de plus en plus lourdes.
Au salon de l'auto 1931 René DONNAY et Charles STAIN (les dirigeants de CHENARD et WALCKER) accueillent sur leur stand le Président Paul DOUMER à qui ils présentent les nouveaux modèles (sous le regard d'André CITROEN en discussion avec Louis RENAULT). Il est bien évident qu'à cette époque les constructeurs français sont dans la tourmente et ils se demandent qui pourra survivre suite à la crise de 1929....
C'est en 1932 avec l'AIGLE 6 (14 CV 6 cylindres) que débute la commercialisation des AIGLES, AIGLONS ou encore SUPER AIGLES.
Entre 1932 et 1937 CHENARD et WALCKER va proposer à la clientèle des 4 cylindres de 9, 10 ,12 et 14 CV , un 6 cylindres de 14 CV et des 8 cylindres de 20 CV, 21 CV et même 28 CV de 4948 cm3 en juillet 1934.
La gamme est très belle et très variée avec des berlines conduite intérieure, des faux cabriolets, des torpédos, des cabriolets avec spider ou encore des limousines de luxe et même un Coach Toutalu MILLION GUIET 14 CV 6 cylindres.

*En 1929 les dirigeants de CHENARD et WALCKER souhaitaient se lancer dans la construction de carrosseries tout acier et c'est la raison pour laquelle ils avaient tenté de collaborer avec d'autres constructeurs. L'échec de ces alliances avait fait "capoter" la construction de ces caisses tout acier qui n'est rentable que pour la construction en très grande série afin d'amortir le coût des machines.

En 1936 Charles STEIN, René DONNAY et Lucien CHENARD ne réussissent pas à pérenniser la production des automobiles....ils sont évincés de la Direction par les banquiers (tout comme André CITROEN en 1934).
Les derniers modèles AIGLE 22 de 11CV et AIGLE 8 de 21 CV sortent en 1937 avec des moteurs CITROEN ou FORD et déjà CHAUSSON (qui appartient à PEUGEOT) a repris l'activité de la carrosserie.
En parallèle l'activité des camionnettes ou utilitaires légers se poursuit jusqu'en 1950 et FAR conserve l'activité des Poids Lourds jusqu'en 1972...avant que SAVIEM ne reprenne l'activité des Tracteurs Routiers.

C'est ainsi que disparaît la marque CHENARD et WALCKER qui aura marqué de son emprunte l'âge d'or des belles voitures françaises d'avant guerre.
L'Aigle s'est envolé....

Denis



à suivre....



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 663
Age : 52
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Jeu 8 Mar 2018 - 13:55



La CHENARD type B de 1901:


le type U 14 CV de 1911:


le type U2 17 CV de 1923


le type U3 17 CV vainqueur des 24 heures du MANS:


la TORPILLE Y7 9CV de 1927:


Le TANK Y8 de 9CV toujours en 1927:


le modèle T8 6 cylindres de 14 CV similaire à la DELAHAYE 108:


Un AIGLE 4 de 12 CV exposé à REIMS en 2017


Un joli cabriolet 12 CV de 1936:


cette voiture est un AIGLE 22 propulsée par un moteur Citroën 11 CV MI


Le 8 cylindres U17 à moteur FORD:




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stag1732
La Bible Citroën
avatar

Nombre de messages : 5356
Age : 76
Localisation : Haute-Garonne
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Jeu 8 Mar 2018 - 14:11

L'aigle ne vole plus ................
Merci pour ce résumé de l'histoire d'une belle marque française
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 663
Age : 52
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Jeu 8 Mar 2018 - 14:16



De nos jours "les amis de CHENARD et WALCKER" organisent un rallye chaque année pour notre plus grand plaisir.....et pour faire revivre cette jolie marque française....et oui, grâce à tous ces passionnés les grandes marques automobiles françaises d'avant guerre ne meurent jamais....



 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 663
Age : 52
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Jeu 8 Mar 2018 - 14:22



Bonjour Michel!

Une belle marque française, en effet!

j'ai failli acquérir une CHENARD en 2016 mais cette berline 6 glaces....était trop grande pour mon garage!



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stag1732
La Bible Citroën
avatar

Nombre de messages : 5356
Age : 76
Localisation : Haute-Garonne
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Jeu 8 Mar 2018 - 15:56

Quand j'ai acheté ma LR, il y avait des verres de phares de Chenard Aigle dessus
Je les ai revendus à un des responsables du Club Chenard
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
138E
Papoteur
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 60
Localisation : VIEILLE EGLISE
Date d'inscription : 27/01/2017

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Ven 9 Mar 2018 - 19:43

Bravo pour ce bel exposé sur une aventure industrielle extraordinaire  
j'ai la chance de posséder une chenard et walcker type Z5 de 1927, 4 vitesses, 12 volts, frein sur les 4 roues et très agréable à conduire.Ce modèle était une concurrente de la citroen B14 plus moderne avec une carrosserie acier mais 3 vitesses, 6 volts et bien meilleur marché.

la voici exposée à Rouen en 2017.


Et là dans le parc du château d'Audruicq


Évolution des carrosseries en 7 ans, laquelle des deux est la rosalie.



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stag1732
La Bible Citroën
avatar

Nombre de messages : 5356
Age : 76
Localisation : Haute-Garonne
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Ven 9 Mar 2018 - 20:32

une licence Weymann, c'est beau
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
138E
Papoteur
avatar

Nombre de messages : 21
Age : 60
Localisation : VIEILLE EGLISE
Date d'inscription : 27/01/2017

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Ven 9 Mar 2018 - 20:44

oui c'est beau mais je ne sais pas en quelle matière elle est fait, quand je la frotte la carrosserie double de volume sunny
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stag1732
La Bible Citroën
avatar

Nombre de messages : 5356
Age : 76
Localisation : Haute-Garonne
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Ven 9 Mar 2018 - 21:22

Frotte pas !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 663
Age : 52
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Sam 10 Mar 2018 - 1:41



Jolies voitures!  MILLION GUIET le roi du Coach "tout alu" travaillait pour les deux marques.....

....et pour beaucoup d'autres marques comme BUGATTI:



 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
trapanelle
Papoteur


Nombre de messages : 38
Age : 59
Localisation : TOULOUSE
Date d'inscription : 08/10/2013

MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   Sam 10 Mar 2018 - 5:42


Merci pour cette page d' histoire

Michel


Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS   

Revenir en haut Aller en bas
 
CHENARD et WALCKER: l'Industrie Automobile de GENNEVILLIERS
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» [b]Rallye automobile en Auvergne[/b]
» Garage Cycles et Automobile Saint-Brieuc.
» Sport automobile
» Résultats : GP de l'Industrie et de l'Artisanat (1.3)
» C'était qui Gennevilliers côté parc des Chanteraines ce matin?

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Rosalie :: Rosalie-
Sauter vers: