Forum-Rosalie

Forum consacré aux Citroën Rosalie 8,10,15,7,11
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 Les dessous d'une Rosalie

Aller en bas 
AuteurMessage
Rosalie 37
Encyclopédie du Forum
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 63
Localisation : Indre et Loire
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Les dessous d'une Rosalie   Jeu 1 Mar 2018 - 11:23

à tous,

Hier après-midi, avant la neige de ce matin ...



J'ai conduit la Rosalie au contrôle technique, de l'autre côté de Tours.
Démarrage au quart de tour, il a fallu lui laisser le temps de chauffer, il faisait -2°C, avec un vent glacial venu de Moscou ! La température indiquée au bouchon de radiateur, d'ordinaire plutôt dans la moitié supérieure du "Normal" stagnait en dessous de cette plage, preuve qu'il faisait bien frais !

Elle monte sur le pont :



Si on nous en donne la possibilité - ce qui n'est pas toujours le cas, c'est l'occasion unique de regarder en dessous !
Quand on n'a pas de fosse, ni de pont, c'est un autre intérêt du contrôle technique.
Et pour peu que le contrôleur soit lui-même un collectionneur, c'est un moment sympathique ; il vous fait part de ses remarques, ici un poil de jeu dans la barre de direction, là la roue un peu voilée, les pivots avec un peu de jeu, surtout à droite, mais pas encore catastrophique, les roulements de roue AV bruyants (Ah bon ? moi je ne trouve pas ...), les AR OK, normal, ils sont quasi-neufs.
Bref, on discute.

J'en ai donc profité pour sortir l'appareil photo !
Les dessous du moteur laissent voir quelques petites fuites d'huile, classiques autour du carter d'embrayage :





On en profite pour inspecter les révisions récentes, comme les biellettes d'amortisseur AV :



Et la suspension et les amortisseurs AR :



Un inspection du nez de pont révèle que tout a l'air bien, si ce n'est encore ici une fuite au niveau du joint de l'arbre de nez de pont :



J'ai pris des notes pour les prochaines révisions ...

Rosalie 37
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papytravaux
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Reims
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Jeu 1 Mar 2018 - 16:23

Super !!!, c'est le genre d'infos, de photos que l'on n'a pas souvent....
en tous cas, perso je n'ai pas le souvenir d'en avoir vu....

La fuite d'huile ( toute relative) de ton pont

en l’occurrence c'est du nez de pont dont il s'agit....l'as-tu révisé ?

il y a une coupelle derrière le pignon d'attaque qui chasse l'huile vers le bol du pont et un joint à lèvre en sortie côté transmission..

il faut également respecter le jeu fonctionnel entre les dentures...ne pas mettre trop de jeu comme certains le préconisent pour éviter la casse des demi arbres...c'est une grosse erreur....qui va à l'opposée des bases élémentaires de la mécanique...

Pour respecter le jeu fonctionnel, c'est simple, il faut respecter les côtes d'empilement des divers éléments; roulements, bague entretoise , joints...
Dans les roulements d'origine on ne trouve plus le double ( aux environs de 30 mm de large) ...je l'ai compensé par deux roulements simples plus un calage..
J'ai opté pour le montage de roulements avec des étanchéités.....ce qui donne l'assurance d'un bon graissage et en principe pas de détérioration ni de fuite...

PS: les .deux ponts que j'ai ne disposaient pas de trou d'évent de sorte de ne pas monter en pression lors de l'échauffement de l'huiles
en cas de montée en pression l'huile passe par le nez de pont et les trompettes les joints lièges permettant de laisser échapper la pression ( et l'huile si le niveau n'est pas bon )
la pose de roulements étanches impose de créer un évent en faisant par exemple un petit trou dans une vis haute de fixation du couvercle



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie 37
Encyclopédie du Forum
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 63
Localisation : Indre et Loire
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Jeu 1 Mar 2018 - 16:38

Christian,

Si, on trouve des roulements à 2 rangées de billes et à encoches de remplissage.
Ce sont des 3307 ou 3207, je ne suis pas à la maison, je pourrais te le dire ultérieurement.
Pour la 8, il n’y a peut-être pas assez de portée sur l’arbre De nez de pont, et il faut modifier la longueur de l’entretoise entre le roulement côté pignon d’attaque et ceux cotés transmission.
Pour ce qui est du roulement de pignon d’attaque étanche, je ne suis pas sûr que ce soit une bonne idée.

Je compte refaire bientôt le pont de mon cabriolet, je prendrai des photos pour illustrer cela.

@+

Rosalie37
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papytravaux
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Reims
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Ven 2 Mar 2018 - 11:03

bonjour,
je n'avais pas trouvé de roulement double aux bonnes dimensions...et compte tenu des portées j'ai opté pour deux roulements simples ce qui fonctionnellement revient au même....
Eh oui la longueur de la cale entretoise est importante...tu l'as bien remarqué également...

Toute la mécanique est refaite, alors ne te bile pas pour les infos....mais j'ai noté au cas ou...( peu probable)
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCFROMENT
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 70
Localisation : FLAYOSC 83780
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Ven 2 Mar 2018 - 12:11

Bonjour  Gilles

Il est effectivement plus agreable de prendre ces photos dans ces conditions plutôt  que couché  sous la voiture ......

Merci pour ce témoignage, finalement je me rends compte que les petites fuites qui m'agacent sur ma voiture sont plus courantes que ce que je pensais, ça  me rassure de voir ces mêmes petites anomalies sur la tienne.

Pour info: quels sont les points qui sont vérifiés dans un contrôle technique , (j'avais cru comprendre que c'est un contrôle "allégé " par rapport à une voiture recente) scratch ?..

A bientôt

Jean Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 608
Age : 52
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Ven 2 Mar 2018 - 13:34



Bonjour

Il y a 6 ans j'ai passé mon ancienne 7UA au contrôle technique.
En dehors de l'échappement et de l'éclairage , du klaxon, des essuie-glace ils sont très regardants sur le jeu dans les rotules ou barres de direction.
Concernant les freins certains font un essai sur 50 mètres pour voir l'efficacité du freinage et si le véhicule part à gauche ou à droite.....d'autres considèrent qu'ils n'ont pas de moyen technique précis pour contrôler ou mesurer le freinage et du coup ils ne contrôlent pas les freins à condition que les câbles soient quand même présents....




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papytravaux
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Reims
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Ven 2 Mar 2018 - 14:09

http://www.leparisien.fr/automobile/controle-technique-obligatoire-pour-les-voitures-anciennes-09-09-2010-1061035.php
Contrôle technique obligatoire pour les voitures anciennes
>Automobile > Automobile|09 septembre 2010, 10h29

Les véhicules de plus de 30 ans
devront subir, d'ici 2013, «un contrôle technique adapté» à leur âge et valable 5 ans, selon un arrêté publié dimanche au Journal officiel.
«Cette mesure concerne 1 million de véhicules légers (moins de 3,5 tonnes) à 4 roues», assure Claude Delagneau, président de la Fédération française des véhicules d'époque (FFVE), qui regroupe 1.100 clubs, associations ou musées représentant 170.000 propriétaires ou collectionneurs. Quant aux poids lourds de collection, ils feront l'objet d'un prochain arrêté.

Au ministère de l'Ecologie, Cathy Bieth, chef du bureau animation du contrôle technique déconcen, détaille les modalités de cette mesure.
«Les véhicules mis en circulation depuis 1940 doivent passer le contrôle en 2011,
ceux mis en circulation entre 1920 et 1939 en 2012 et ceux mis en circulation avant le 31 décembre 1919 devront le passer en 2013».
Elle ajoute que «la philosophie du texte n'est pas d'empêcher les véhicules de collection de rouler», et précise que le contrôle technique les concernant «sera adapté, avec un cahier des charges spécifique, pour ne pas abîmer, par exemple, un véhicule très ancien sur un banc de freinage».
Contrôle obligatoire tout les cinq ans
Le JO précise ainsi que les dispositions concernant le freinage (commandé par câble, hydraulique, pneumatique), l'éclairage, la signalisation, la suspension, les pneus ou les bandages sont spécifiques aux véhicules anciens. Selon Claude Delagneau, propriétaire d'une De Dion-Bouton 1904, «le contrôle pourra même dans certains cas se faire sur la route, sans passer par les appareils», précise-t-il. Il estime que les propriétaires de véhicules anciens ont pu faire entendre leurs voix pour la mise au point de cette réforme.
Avant, les véhicules anciens avaient le choix entre la carte grise classique, qui imposait un contrôle technique normal, tous les deux ans, et le «certificat d'immatriculation collection», pas soumis au contrôle technique mais avec lequel les voitures n'avaient le droit de rouler que dans leur département ou les départements limitrophes. «Les véhicules dotés d'un certificat d'immatriculation collection subiront donc un contrôle technique tous les cinq ans et auront dorénavant une liberté totale de circulation», assure Claude Delagneau.
«Les véhicules anciens roulent peu, ils parcourent en moyenne 230 à 240 kilomètres par an. Les assurances le savent puisqu'on peut assurer un tel véhicule au tiers pour 60 euros par an. C'est pourquoi nous avons obtenu que le contrôle technique ait lieu tous les cinq ans pour les voitures anciennes», explique t-il.
Les collectionneurs ont aussi obtenu le droit de circuler avec des plaques noires, même si les voitures adopteront la numérotation du nouveau système d'immatriculation (SIV).
Enfin, la FFVE a négocié avec une société de contrôle technique la création de 250 centres «Autosur classiques», où on trouvera un employé compétent pour les véhicules anciens.
https://www.service-public.fr/particuliers/vosdroits/F328
Quelles sont les règles du contrôle technique d'un véhicule de collection ?
Vérifié le 13 février 2018 - Direction de l'information légale et administrative (Premier ministre)
Les véhicules de collection dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes et qui ont été mis en circulation à partir de 1960 sont soumis à l'obligation d'un contrôle technique tous les 5 ans.
Par contre, les véhicules de collection suivants sont dispensés du contrôle technique :
• véhicules dont le PTAC est inférieur ou égal à 3,5 tonnes et dont la mise en circulation est antérieure à 1960,
• véhicules dont le PTAC est supérieur à 3,5 tonnes, quelle que soit la date de leur mise en circulation.
Attention :
si un véhicule de 30 ans d'âge n'est pas déclaré comme véhicule de collection, la réglementation liée au contrôle technique de collection ne s'applique pas et le contrôle technique doit être fait tous les 2 ans.

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie 37
Encyclopédie du Forum
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 63
Localisation : Indre et Loire
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Ven 2 Mar 2018 - 15:56

,

Les points regardés lors du contrôle de ma Rosalie portaient sur :
- l’identification du véhicule : numéro de série, présence et fixation des plaques
- l’éclairage, les clignotants, l’essuie-glace électrique, les avertisseurs. Tout cela doit fonctionner, pas de contrôle de la hauteur des phares
- les pneus : usure, gonflage, voile de jante
- les liaisons au sol : pivots, amortisseurs et biellettes d’amortisseurs, ressorts de suspension, accrochage de l’ensemble, jeux des roulements de roue
- direction : jeu, rotules
- freins : fonctionnement des récepteurs, pas de contrôle au banc
- soubassement : état général, fixation pot d’echappement
- carrosserie : ouverture et fermeture des portes, état des pare-chocs, des ailes
- étanchéité de l’ensemble moteur-boite-pont

Je crois n’avoir rien oublié ; cela a duré environ 30 minutes !

Rosalie 37
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCFROMENT
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 70
Localisation : FLAYOSC 83780
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Ven 2 Mar 2018 - 16:22

Bonjour  

Merci pour ces infos , cela me permet de mesurer à quoi j'ai échappé lors de l'établissement de ma cg collection en Juillet dernier sans devoir justifier d'un contrôle technique, ce qui m 'a bien facilité la chose car ma voiture étant dépourvue  de carte grise je ne pouvais pas la conduire au contrôle par ses propres moyens.


Bien que j'en aie bénéficié,  je pense quand même  qu'un minimum de contrôles adaptés concernant la sécurité  auraient dû être maintenus sans que cela pénalise les amateurs de voitures anciennes.

Cette liste de contrôles me paraît tout à fait logique, et correspond bien aux différents points que je m'étais attaché  à résoudre lors de la remise en état  de ma voiture.

A bientôt

Jean Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
Jeannot 33
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 302
Age : 72
Localisation : Gironde
Date d'inscription : 20/01/2009

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Ven 2 Mar 2018 - 19:54

Rosalie 37 a écrit:
,

Les points regardés lors du contrôle de ma Rosalie portaient sur :
- l’identification du véhicule : numéro de série, présence et fixation des plaques
- l’éclairage, les clignotants, l’essuie-glace électrique, les avertisseurs. Tout cela doit fonctionner, pas de contrôle de la hauteur des phares
- les pneus : usure, gonflage, voile de jante
- les liaisons au sol : pivots, amortisseurs et biellettes d’amortisseurs, ressorts de suspension, accrochage de l’ensemble, jeux des roulements de roue
- direction : jeu, rotules
- freins : fonctionnement des récepteurs, pas de contrôle au banc
- soubassement : état général, fixation pot d’echappement
- carrosserie : ouverture et fermeture des portes, état des pare-chocs, des ailes
- étanchéité de l’ensemble moteur-boite-pont

Je crois n’avoir rien oublié ; cela a duré environ 30 minutes !

Rosalie 37

mon controleur est bien moins tatillon
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inkie
Papoteur
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 54
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Dim 4 Mar 2018 - 18:06

Merci Gilles,

Pour tes photo’s pendant le controle techniek.
C’est agréable de voir une Rosalie de dessous. Nous les voyons habituellement du côte supérieure. Chaque fois c’est une surprise. Je suis heureuse d’avoir un pont et de la possibilité voir les Citroëns de temps et temps au dessous. Quand vous êtes au Pays-Bas n’hésitez pas et garer votre Citroën  sur le pont.

Mais je me demande, après voir tes photo’s. Je suis étonné. J’ai vu trois manières de montage des lames de ressort de boite.
Quel est la bonne manière de montage?



Ta Rosalie  (photo 1)



Une autre Rosalie (photo 2) Les lames sont montés en invers.



Et une méthode trouvée sur internet (photo 3)

   Lequel est le juste??    woarf

A bientôt.
Inkie
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papytravaux
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Reims
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Dim 4 Mar 2018 - 21:02

Inkie a écrit:
Merci Gilles,

Pour tes photo’s pendant le controle techniek.
C’est agréable de voir une Rosalie de dessous. Nous les voyons habituellement du côte supérieure. Chaque fois c’est une surprise. Je suis heureuse d’avoir un pont et de la possibilité voir les Citroëns de temps et temps au dessous. Quand vous êtes au Pays-Bas n’hésitez pas et garer votre Citroën  sur le pont.

Mais je me demande, après voir tes photo’s. Je suis étonné. J’ai vu trois manières de montage des lames de ressort de boite.
Quel est la bonne manière de montage?





   Lequel est le juste??    woarf

A bientôt.
Inkie

Bonsoir,
je sais que certains font différemment, mais je considère que les lames doivent être montées comme sur la photo que j'ai gardée..


Dernière édition par papytravaux le Lun 5 Mar 2018 - 9:50, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Chris49
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 234
Localisation : Maine et Loire
Date d'inscription : 22/04/2014

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Lun 5 Mar 2018 - 8:55

Bonjour
Les lames doivent compenser le couple de renversement et celui-ci est inverse au sens de rotation du moteur, de plus la plus grande lame doit appuyer sur les plus courtes du fait du plan incliné sous la boite, si c'était l'inverse les petites lames auraient tendance à se décoller au montage, donc à mon avis le bon sens est celui-ci:

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papytravaux
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Reims
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Lun 5 Mar 2018 - 9:56

voici la présentation sur les planches du constructeur




Je crois que j'ai monté mes lames comme Chris pensant à la rotation du moteur et vais les retourner si tel est le cas..

mais le couple s'exerce non pas par rapport au moteur mais par rapport à la transmission, là ou l'effort se produit...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Rosalie 37
Encyclopédie du Forum
avatar

Nombre de messages : 790
Age : 63
Localisation : Indre et Loire
Date d'inscription : 04/10/2009

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Mar 6 Mar 2018 - 17:07

Chris,

Oui, il s'agit de lames de réaction, elles s'opposent à la rotation du groupe moteur-boîte et doivent être montées comme sur la planche constructeur.
C'est ce que j'ai fait me semble-t-il, après m'être posé la même question que vous ...
Si on pouvait fixer une petite gopro sur le châssis, mettre en première et embrayer doucement... on verrait alors mieux ce qui se passe !  

@+

Rosalie 37
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
papytravaux
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Reims
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Mar 6 Mar 2018 - 19:17

je dois avouer bien humblement que lors du montage, les lames se présentant plus facilement comme ci dessous je m'étais laissé séduire par ce montage...

j'ai vérifié hier et il me faut inverser le sens de montage



L'on pourrait considérer que le sens n'a guère d'importance, mais il a  à l'évidence une incidence sur le vieillissement des silent blocs supports moteur et boîte qui eux  sont disposés à peu de chose près selon un axe et donc pas faits pour réellement encaisser des efforts de rotation....

C'est peut-être en rêve, mais il me semble avoir vu un jour une photo, un dessin matérialisant cet axe......mais je n'en suis pas sur


PS: pour mon côté con cierge.....pouvez vous me dire quel est cet objet rond monté au dessus de ce ressort ?
merci
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Inkie
Papoteur
avatar

Nombre de messages : 33
Age : 54
Localisation : Pays-Bas
Date d'inscription : 19/12/2008

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Mar 6 Mar 2018 - 20:46

Merci à tous,

pour les planches du constructeur et d'avoir réfléchi dans cet sujet.

Et oui,  il me faut aussi inverser le sens de montage.

Inkie

P.s.
cet objet rond monté au dessus de ce ressort est un avertisseur
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
JCFROMENT
Pipelette
avatar

Nombre de messages : 123
Age : 70
Localisation : FLAYOSC 83780
Date d'inscription : 08/10/2015

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Mer 7 Mar 2018 - 11:26

Bonjour a tous

Voici le montage du ressort que j'ai trouvé sur ma voiture 8A 1933 avant démontage :



Correspond à la photo 2 ci avant, je l'ai remonté à l'identique et ne constate pas de problème particulier.

A bientôt

Jean Claude
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur En ligne
papytravaux
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 601
Localisation : Reims
Date d'inscription : 27/11/2012

MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   Mer 7 Mar 2018 - 12:04

c'est vrai qu'il y a de quoi être partagé.....car les contraintes se font aussi bien à l'accélération que la décelération...

pffff....il arrive un âge ou les contrariétés fatiguent...
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: Les dessous d'une Rosalie   

Revenir en haut Aller en bas
 
Les dessous d'une Rosalie
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Rosalie :: Rosalie-
Sauter vers: