Forum-Rosalie

Forum consacré aux Citroën Rosalie 8,10,15,7,11
 
AccueilAccueil  FAQFAQ  RechercherRechercher  S'enregistrerS'enregistrer  MembresMembres  GroupesGroupes  Connexion  

Partagez | 
 

 La belle mécanique SALMSON

Aller en bas 
AuteurMessage
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 51
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: La belle mécanique SALMSON   Jeu 22 Fév 2018 - 19:26



Bonjour à vous tous!

En 1822 le graveur sculpteur Suédois Jean-Baptiste SALMSON quitte STOCKHOLM pour se rendre à PARIS afin d'y faire fortune et il sera naturalisé Français en 1848.
Son fils Jean-Jules est aussi doué que son père pour la gravure et la sculpture: son oeuvre majeure "la dévideuse" est aujourd'hui exposée au musée d' Orsay.
Emile SALMSON (fils et petit fils) est né le 12 septembre 1859 à PARIS.



Après avoir préparé polytechnique il interrompt ses études et débute comme ingénieur chez PILZTER (matériel à gaz) puis il démarre à son propre compte une entreprise d'enseignes lumineuses à PARIS et ensuite il monte une société spécialisée dans les pompes à eau et dans tout ce qui se rapporte à l'hydraulique , aux turbines, etc..
Dés 1900 sa société se diversifie dans la construction d'ascenseurs hydrauliques, de moteurs à gaz ou à pétrole et de gazogènes.
En 1908 il expérimente un hélicoptère avec E AYME son associé puis en 1910 il développe le projet de deux ingénieurs Georges CANTON d'origine Suisse et Georges UNNE d'origine Suédoise pour réaliser une machine volante.
C'est le commencement de la construction de moteurs en étoile pour l'aéronautique.
Très rapidement il collabore avec BREGUET et AVIONS VOISIN.
En 1913 il crée à BILLANCOURT la SMS: Société des Moteurs SALMSON.
Dés 1913 la SMS proposait le moteur d'avion le plus puissant du marché (120 CV contre 80 CV pour GNOME ou RENAULT).
Dés le début de la guerre de 14 le marché Français des moteurs d'avions est "vérrouillé" car Louis RENAULT est en contrat avec l'armée depuis 1910...

Le jeudi 5 octobre 1914 le sergent Joseph FRANTZ abat le premier avion Allemand ennemi à bord d'un AVION VOISIN motorisé par  SALMSON.....en utilisant une mitrailleuse HOTCHKISS.
Sous la pression de ces évidences, l'armée accepte de mettre à l'essai les moteurs de la SMS.
En 1913 la SMS occupe 50 employés....et en 1918 on en compte 7000 à PARIS et à LYON.
En plus de la production de moteurs la SMS produit des magnétos.

Emile SALMSON décède de maladie le 21 décembre 1917 mais Georges CANTON et Georges UNNE ne vont pas lui succéder car c'est Jean HEINRICH (né à Tarbes et formé à l'école des Arts et Métiers d'ANGERS....tout comme Louis Delâge) qui va devenir le nouveau Directeur.

*Les héritiers SALMSON vendent leurs parts.....ils créent une nouvelle société: Les fils d'Emile SALMSON. Cette société est à nouveau vendue en 1961 et aujourd'hui elle emploie 790 salariés (600 à LAVAL) dans la construction de pompes et accélérateurs utilisés dans les installations de chauffage industriel et domestique. Cette entreprise appartient aujourd'hui au groupe Allemand WILLO.

En 1919 CITROEN, FARMAN, VOISIN ou HOTCHKISS se recentrent sur la construction automobile et la SMS SALMSON leur emboîte le pas: un nouveau constructeur automobile est né.
Jean HEINRICH recrute Emile PETIT (un ancien de chez CLEMENT et BALLOT) en qualité de Directeur technique et André LOMBARD qui sera le Directeur commercial.
Dés 1920 le premier modèle est commercialisé: la GN produite jusqu'en 1925, c'est un bicylindre de 1098 cm3 (les voitures de moins de 1100 cm3 dits Cyclecars bénéficient d'une fiscalité réduite).
Dés 1921 les voitures SALMSON sont équipées du double arbre à cames en tête que l'on retrouve sur les différents modèles AL ou modèles VAL 3 de 1086 cm3 en 1929.
De 1921 à 1928 les voitures SALMSON ont remporté 550 courses et battu 10 records du monde mais suite à la crise de 1929 SALMSON arrête la compétition.
Durant cette période un modèle 10 HP plus puissant sera commercialisé.(4 cylindres, 1195 cm3)
De 1929 à 1933 sort le 7 CV S4 (1300 cm3)
En 1932 le modèle S4C développe 41 CV pour 1465 cm3 ( la ROSALIE 8 de Citroên développe 30 CV pour 1452 cm3)
Fin 1934 nouveau modèle S4D de 47 CV pour 1596 cm3.
En 1936 le modèle S4 DA est une 10 CV fiscaux (51 CV pour 1730 cm3).
Fin 1938 encore un nouveau modèle avec la S4 61 (toujours 1730 cm3) qui sera remplacée par la S4 61L en 1951 et 1952.
La grosse nouveauté c'est la S4E 13 CV de 2312 cm3 commercialisée de fin 1937 à juin 1951.

*En 1938 la S4E Berline coûte 55000 francs contre 36000 francs pour la TRACTION 15 Citroën.
La S4E peut atteindre 145 km/heure contre 130 pour la Traction qui fait 16 CV et 2867 cm3.

Les S4 61 et S4E sont souvent équipées de boîtes à vitesses COTAL et sont parfois carrossées par SAOUTCHICK, CHAPRON, ESCLASSAN ou même FIGONI.

Fin 1951 une liquidation judiciaire est prononcée et Jean HEINRICH est évincé...
Début 1950 les nouveaux modèles E72 puis G72, G72 bis, G72 ter puis G80 ne vont pas connaître un grand succès...
Jacques BERNARD (moteurs BERNARD) rachète la SMS mais les "Randonnée" ou G72 ne se vendent pas et en 1953 Eugène MARTIN est recruté pour lancer le nouveau modèle: la 2300 S qui sera aussi une voiture de course.....mais ce coupé de 13 CV pour 180 km/heure en pointe s'adresse à une clientèle beaucoup trop réduite.
C'est le 26 février 1956 que sort le dernier véhicule SALMSON....
...après Jacques BERNARD c'est le Comptoir National du Logement qui devient propriétaire de la SMS mais qui surtout acquiert à bon prix les vastes terrains de BILLANCOURT pour y faire un gigantesque ensemble immobilier.
La SMS est mise en faillite le 26 février 1962.

A l'image de Benjamin HOTCHKISS, Emile SALMSON n'a jamais construit d'automobiles mais son nom de famille restera à jamais associé à une Grande marque d'Automobiles Françaises de Prestige.

Denis

 

















 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stag1732
La Bible Citroën
avatar

Nombre de messages : 5203
Age : 76
Localisation : Haute-Garonne
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: La belle mécanique SALMSON   Jeu 22 Fév 2018 - 20:05

le cabriolet S4-61 est une véritable merveilleuse
Non seulement il est beau, mais il est agréable à conduire, notamment avec la boite Cotal
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 51
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: La belle mécanique SALMSON   Jeu 22 Fév 2018 - 20:24



Et oui Michel ça fait envie....SALMSON: modèles assez rares mais encore présents de nos jours.

En dépit de leur rareté ces voitures sont d'un prix "raisonnable" comparé aux TALBOT, DELAGE, HOTCHKISS ou DELAHAYE des années quarante et cinquante.

Je n'ai malheureusement jamais eu le loisir d'en conduire une...une seule fois en tant que passager d'une S4 61 Berline....dont la mécanique laissait à désirer



Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Stag1732
La Bible Citroën
avatar

Nombre de messages : 5203
Age : 76
Localisation : Haute-Garonne
Date d'inscription : 13/01/2006

MessageSujet: Re: La belle mécanique SALMSON   Jeu 22 Fév 2018 - 20:56

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
FOULQUES66
Langue Pendue
avatar

Nombre de messages : 587
Age : 51
Localisation : ANGERS
Date d'inscription : 22/10/2015

MessageSujet: Re: La belle mécanique SALMSON   Ven 23 Fév 2018 - 0:07



Oui Michel elle est à 100 000 euros confused ....mais tu as le même modèle S4E de 1950 restauré entièrement sur les annonces de l'amicale SALMSON pour 60 000 euros, c'est surement le véhicule en vente sur les anciennes .com:




Michel, tu vas pouvoir vendre ta STAG, tes miniatures ROSALIE + la voiture à pédales...et te faire plaisir.

 

 
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: La belle mécanique SALMSON   

Revenir en haut Aller en bas
 
La belle mécanique SALMSON
Revenir en haut 
Page 1 sur 1

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Forum-Rosalie :: Rosalie-
Sauter vers: